Acheter une maison en République Dominicaine

Cet article va vous donner une idée de comment on peut faire si on veut s’acheter une maison en République Dominicaine. Vous verrez différentes étapes de l’acquisition et les intérêts pouvant être tirés de l’acquisition d'un bien immobilier dans le pays.

« maison a vendre république dominicaine », c’est probablement la première chose à la quelle vous pensé lors de vos recherches en vue de vous acheter un bien immobilier dans le pays. En effet, ce n’est pas très compliqué, ou pour être plus précis, on l’a simplifié, justement pour pousser les gens à s’y lancer. C’est un bel investissement, c’est d’ailleurs l’atout que représente l’île.

Pour quoi acheter une maison en République Dominicaine?

La première raison serait d’ordre économique, car la forte croissance économique du pays crée un bon avantage aux affaires, notamment sur l’immobilier. Avec le grand développement du tourisme, le gouvernement veut instaurer un tourisme haut de gamme, loin du classique qu’on voit dans le pays. Les investisseurs se tournent ainsi vers la construction de villas de luxe, afin d’y parvenir. Car le tourisme est la première source de revenu du pays.

Comment s’y prendre ?

Quelque soit, votre motif d’achat, pour un usage individuel, lors de vos séjours de vacances, pour votre maison de résidence secondaire, ou pour un usage lucratif, un minimum de connaissance du domaine est très important. La meilleure façon de se renseigner sur les biens à acheter est d’avoir recours à un avocat sur place, afin de bien déterminer tout ce qu’il y a à savoir, sur les démarches, sur le propriété proprement dit (le titre de propriété, l’état de celui-ci, c’est-à-dire s’il n’est pas encore sous un gage etc.), le contact avec le bureau des géomètres assermentés ainsi que la direction des impôts. C’est une étape essentielle.

Attention aux manœuvres frauduleuses! La fiabilité de l’avocat est très important dans le bon déroulement des démarches, pour le savoir, renseigner vous su lui, le bouche-à-oreille fonctionne toujours bien. Si tout es correct, on peut passer à l’étape suivante. On a dit que l’acquisition d’un bien immobilier a été facilitée, mais il vous faudra leur fournir de documents fiables. En termes juridique, s’octroyer une maison dans la République dominicaine est pareil tant pour les étrangers que pour les locaux. N’oubliez pas votre passeport afin de finaliser la vente. Une fois l’accord terminé, le contrat de vente sera signé par les deux parties, avec un acompte de 10 % du montant total.

Le rôle de l’avocat est essentiel, l’établissement du contrat de vente, le contact avec un notaire, qui peut parfois être lui même. Une fois établi, le titre de propriété, le notaire l’enregistre auprès du bureau en charge de celui-ci. Des taxes de transaction est à payer soit par virement ou par chèque certifié, il est généralement dans les 4 à 6 % du montant global. A part cela, un impôt annuel sur les logements de luxe, Ivss doit être payé si la valeur de la propriété est de plus de 5 millions de pesos.

Les intérêts

- Intérêt personnel : le meilleur intérêt de l’acquéreur est les plages. Pour ceux qui ont les moyens, construire une maison de luxe sur les quartiers résidentiels dominicains vous assure un hébergement de rêve.

- Intérêt commercial : louer la maison est un bel investissement, car le secteur immobilier est en pleine évolution dans le pays. Les plus-values immobilières continuent d’augmenter. Si votre propriété est destinée seulement pour une résidence d’été, la location est la meilleure façon de la rentabiliser.

En plus, le gouvernement, encourage beaucoup cette activité commerciale, en mettant en place des zones d’implantation pour des quartiers résidentiels, car il connait l’investissement que pourrait apporter le secteur immobilier de luxe.